L'EQuipe Tennis Chantepie magazine - édition février 2018

Petit bonus de notre petit groupe de rédacteurs, avec des interviews exclusives évoquant le bilan de cette saison 2018 !!

 

JC se met à nu

Bon JC, ca fait plaisir de te revoir sur les courts cette année, tu fais une énorme saison ou tu remontes à l’intermédiaire à ton meilleur niveau 15/1, tu nous livres tes secrets ?

Cette année, j’ai changé de préparateur physique et mental. En début de saison, je vais faire du renforcement musculaire au Canaries dans l’académie de Rafa., mon idole. On discute beaucoup, je fais du fractionné Leffe-SanPé-Leffe 2 à 3 fois par jour, et je travaille le coude tout l’été entre les BBQ et l’apéro dans l’académie. C’est un peu "mon chez moi", comme Johnny à St Barth

Parlez-nous justement de votre changement de coaching, vous vous êtes séparé de Francois Husson, avec qui vous étiez depuis 4 ans, pour quelles raisons ?

Ouais, c’était devenu compliqué. Il est très très fort Francois au niveau statistique (Prof diplômé) mais j’ai toujours eu des problèmes en maths, et du coup, quand je servais, il fallait réfléchir à la fois au 8 services précédents, et analyser les chances de réussite en fonction de paramètres tel que le vent, la flexion des genoux, la luminosité…finalement, je faisais souvent des doubles pour finir. Je viens juste d’en parler à mon partenaire de simple Stef Le Lu, qui vient de rejoindre l’académie.

Revenons au terrain, vous avez la réputation d’être un Winner, de ne jamais rien lâcher. Quelle est l’importance du mental pour vous ?

Enorme, ma technique est quasi parfaite et j’ai des atouts cachés dans mon sac. Si je perds qqls jeux, je commence à remettre mon jogging pour faire comprendre à mon adversaire que je m’emmerde. Ensuite, je remets ma genouillère gauche, puis la coudière. Je simule un « White » et ça fait svt son petit effet.

Vous parliez de votre technique, quel est votre regret, des choses encore à améliorer ?