J7 hommes - senior 2018

C'était la dernière journée du championnat pour nos équipes masculines seniors...
Suspense des résultats et émotions des derniers CR de nos rédacteurs de choc de cette année... à moins qu'il y ait un petit rappel comme pour tous les grands shows ?!

 

  • Equipe 5 (D2)

Rédacteur : Stéphane B

Dimanche, 14heures, à Chantepie, face au Bois d’Orcan. On est 5eme et on doit assurer le maintien, Bois d'Orcan vise une place de meilleur deuxième.
Comptablement, c’est pas assuré. Mais bon, pour être inquiétés il faudrait que Brocéliande, avant dernier,  batte Bain de Bretagne, dernier - c’est donc envisageable - et que St Jacques, 6eme, fasse l’exploit à Noyal. 
Le mieux c’est encore qu’on accroche le nul ou plus si affinité.
 
Et c’est pas mal parti, Stéphane Bro (S3) est dans un grand jour, il joue juste et mène rapidement face à un 15-4 qu’il surclasse. 
Sur l’autre terrain, Sébastien (S2) est en train d’exploser son adversaire qui sort du match au bout de 3 jeux.
 
Ca sent bon tout ça …
 
Sébastien écrase son adversaire 6-1 / 6-3 (faut l’excuser, il a eu un « coup de fatigue » dans le deuxième set). 
Stéphane, de son côté, … bon, il rate deux balles de set, commence à gamberger (syndrome de « l'annus horribilis ») et perd le premier set 7-5, débute mal le deuxième set, revient au score pour perdre au tie break ; il aura fait tous les points, les gagnants comme les perdants face à un adversaire se contentant de renvoyer, guère plus. Déception partagée.
 
1-1, entrent en lice Gurvan (S5) et notre jeune recrue Julien (S1).
 
Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on peut mettre des choses très différentes derrière le mot « tennis ». 
Sur le terrain du fond, Gurvan joue le jeu qui n’appartient qu’à lui, service slicé, revers chopé et coup droit à la cuiller. Remise en lobe dès qu’il est débordé. En face, normalement, l’adversaire non averti peut dégoupiller et ça se produit généralement au troisième set pour les plus coriaces. Mais bon, il n’y a plus de troisième set. Donc Gurvan perd le premier set 6-4, va chercher le 2eme 7-5 avant que son adversaire ne réalise au super tie break qu’il allait se faire embarquer dans une sale affaire. Un match de 2h30 sur cette surface, c’est pas banal.
A coté, rien à voir. Julien lâche des coups de ouf face à un excellent 15-4. Des services de plomb et des coups droits d’enfer souvent décisifs sur cette surface faite pour son jeu. Un beau combat remporté 6-4 / 6-4.
 
2-2, restent moi en simple (S4) et le double Julien-Sébastien.
 
Pour moi, ce sera rapide. Pas le temps de transpirer. Ca a été pas trop mal jusqu’à 1-1, après ça s’est gâté. Mon 15-5 s’est avéré être leur joker, le gars qui fait son seul match de l’année et fallait que ça tombe sur moi ; une espèce d’ovni au demeurant sympathique mais qui a dû être 5eme mondial il y a quelques années. Il s’en est fallu de peu que je rentre à vélo.
 
2-3, ce serait bien que le double - expérimental, mais ça aura été le cas toute l’année - gagne son match. Ben non, à 19H56 nos deux vainqueurs de la journée perdent 7-5 / 6-3. Dommage.
 
Défaite 4-2, pas déshonorant, mais mon non match mis à part, il y avait de la place pour assurer un nul. C’est ballot.
 
 
Bon, ne nous reste plus qu’à attendre les résultats des autres matchs, pas totalement sereins. Et là
 
 
donc Brocéliande a battu Bain de Bretagne et St Jacques a battu Noyal!
On se retrouve 7eme, avec 12 points, seuil largement suffisant dans toutes les autres poules pour se maintenir. Et à deux matchs gagnés près - sur 42 matchs joués - on se sauvait. LES BOULES.
 
Bon, essayons de positiver. L’an prochain, il y aura une équipe dans chaque catégorie de la D3 à la R3. Dommage que l’équipe 1 monte en R1, ça fait un trou, c’est moche.
 
Merci aux gars de l’équipe, 
et merci au Club d’avoir offert aux rédacteurs les plus réguliers un séjour  "montagne et poésie " (ou «  bière et tartiflette », c’est selon) . A renouveler ; beau temps, belle neige, bon matos, c’était sympa, j’espère que ça ne se ressentira pas trop sur le montant de la cotisation 2018-2019.